Une illustration pour faire passer son message

En communication, nous pouvons utiliser différents supports.
Les mots sont évidemment très importants, qu’ils soient écrits ou parlés.
Mais comme le dit le proverbe « Un petit dessin vaut mieux qu’un long discours ».

J’ai récemment eu 2 expériences qui m’ont montré la puissance du dessin pour le message.

Facilitation graphique

J’ai pu participer à un atelier de facilitation graphique (merci Fanny Monod-Mitrev de Percolab ;-))

Mais qu’est-ce que c’est ?
Faisons court et simple, ce que j’y ai appris c’est comment faire passer des concepts et des idées sans mots, avec seulement du dessin.
Pas besoin de savoir dessiner comme un pro, quelques traits suffisent à se faire comprendre.
C’est un outil vraiment très puissant.
Un personnage bâton, une bulle, une flèche… et voilà déjà une idée qui pointe le bout de son nez.

J’ai rencontré une difficulté en particulier lors de cet atelier : dessiner au marqueur ! Pas de gomme ! Une vraie difficulté pour moi qui aime m’y prendre en plusieurs fois.

Ce que j’ai appris :
La spontanéité dans le trait.
L’importance du message au-delà de l’esthétique.

Illustrer un lieu et son concept

Ma seconde expérience a été la création des illustrations de salles pour Echo 6 Thèmes.
Echo 6 Thèmes est un tiers lieu pour les entrepreneurs où il est possible de louer des salles.
Ayant récemment déménagé, il leur fallait communiquer sur le nouveau lieu et sur un concept plus modulable des espaces.

Ces illustrations remplacent les traditionnelles « photos » et permettent de montrer différents agencements d’une même pièce.
L’illustration laisse la place à la projection et à l’imagination et chacun peut s’y retrouver.

Je suis particulièrement touché par ce projet car il m’a permis d’utiliser ma casquette « Gribouilli Street ».
Voici en quelques images comment j’ai pensé et réalisé ces illustrations.

Première étape ? Prendre les mesures des pièces, noter leur particularité.

Ensuite ? Réaliser les bases des différentes salles.

Dessins puis scans de façon à pouvoir dessiner les meubles et les accessoires dans plusieurs configurations différentes.

Je place ensuite les meubles…
Outil indispensable ?
Le blanc correcteur à utiliser aux endroits déjà remplis par les murs.
Une fois scanné et nettoyé, il n’y parait plus.

Dernière étape, la mise en couleur.
J’ai fait plusieurs essais, à l’aquarelle ou sur l’ordi… mais je suis revenue à mes premières amours, les feutres à alcool.
Ils donnent un peu de matière à ces illustrations tout en restant lumineux.

Au final 2 illustrations pour chaque pièce avec chacune leur univers.

En conclusion

Une illustration ou un dessin ont l’avantage d’attirer l’œil, de donner du rythme et de la vie à votre communication, mais ils peuvent être aussi un vecteur très puissant pour faire passer votre message.

Prêt à prendre vos crayons ?

Partagez

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire