Qui suis-je ?

J’ai écris un article de blog sur “écrire une bonne page qui suis-je”.
Mais ça n’est pas pour autant que c’est un exercice facile.
Et si finalement la meilleure façon de s’y prendre c’était de laisser parler son intuition ?

Magali Tuffier

En quelques mots (pour ceux qui sont pressés !) :

Mes casquettes : webdesigner, graphiste, communicante et illustratrice…
Ma vision de la communication : humaine et authentique
Mon ambition : permettre à des entrepreneur(e)s de se développer en toute confiance
Ma technique : un bagage de compétences peaufinées pendant de nombreuses années en tant que salarié
Ma spécialité : web ET graphisme, mais le message passe toujours avant la technique
Mon grain de folie : Gribouilli Street
Ma plus grande qualité : l’écoute
Mes soutiens pour tous les jours : ma famille, mon chat et un zeste de méditation.

Ce qui me tient à coeur dans mon métier

Plus je fais ce métier en freelance, plus je me rends compte que ce qui est important pour moi c’est de se laisser le juste temps.
Ca ne veux pas dire ralentir ou aller aussi vite que les autres… c’est se laisser un temps de réflexion, d’introspection, de décision.

J’ai souvent remarqué, que c’est en lâchant prise, en se laissant plus de temps que “prévu” que les choses arrivent plus facilement et même parfois plus vite.

C’est pourquoi, chaque jour, j’essaye de m’approcher de cette communication sereine, de cette slow communication.
Ce n’est pas juste un argument marketing, mais une vraie vision de mon métier, de ma façon de vivre.

Avec quelques traits et un peu de couleur…

J’ai pendant longtemps été une créative qui s’ignorait ou plutôt qui n’allait pas se chercher.
Et puis ma nature a finalement refait surface, petit à petit, pour créer le « Gribouilli Street » d’aujourd’hui.

Ce blog, c’est la face visible de la Magali qui fait ce qui lui plait, qui laisse libre court à son imagination.
C’est un outil fantastique qui m’a beaucoup aidé et qui m’aide encore, dans mon développement personnel, dans le fait de prendre confiance en moi.

J’adore «  tracer des traits », « jouer avec des couleurs », « créer des formes » car tout cela me parle bien au-delà des mots.
Et vous ? Avez-vous déjà écouté avec vos yeux ou vu avec vos oreilles ?
C’est grâce à Gribouilli Street que j’ai découvert combien les saisons et le cycle de la nature étaient important pour moi… ce qui a fini par faire germer cette notion de « slow communication ».

J’aime :

  • Les blogueuses, entrepreneuses, mamans… qui se lancent sur le net et qui assument et assurent !
  • Les plantes, les fleurs, les arbres… à qui je parle beaucoup.
  • Les couleurs sous toutes leurs formes (crayons de couleur, pastel, aquarelle, feutres à alcool… dès qu’il y a plusieurs teintes je craque).
  • Les illustrations de Cécile Hudrisier et Gaëlle Boissonnard.
  • L’Histoire avec un grand H.
  • L’univers que l’on retrouve dans « les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire » ou dans les films de Tim Burton en général… sombre et à la fois poétique, mélancolique et créatif.
  • Queen et Abba car il y a toujours une chanson pour donner la pêche.
  • Les jours de pluies à Toulouse, car après avoir vécu longtemps en Picardie, la pluie à Toulouse c’est juste un jour de soleil moins radieux.
  • Et beaucoup d’autres choses encore, car tous les jours il y a du nouveau à découvrir.