Equilibre Pro Perso

Equilibre pro / perso, ça veut dire quoi exactement ?

On voit fleurir un peu partout des articles ou des vidéos qui parlent de l’équilibre pro /perso.
Forcément quand on est sensible à la notion de « slow » c’est une thématique qui interpelle.
Mais je reste perplexe car équilibre pro / perso tout le monde semble comprendre ce que ça signifie mais pour moi c’est bien trop flou. On peut mettre plein de choses derrière cette petite phrase.

C’est ce que j’ai exploré et que je te partage ici.

Au sommaire

Mettre en lumière

3 approches du rapport pro / perso

Je cherchais quelques questions de journaling pour faire un petit bilan. (J’aime bien écrire un peu le matin ça m’aide sur plein de points.)
Je suis tombée sur la question suivante :
« Comment assurer un bon équilibre entre mon travail et mes loisirs sachant que tout me passionne ? ».
(bouh… je ne sais plus si c’est une question de Cécile de Prioriser et profiter ou bien de Mélodie De slowcréativité !? Mais c’est peut-être l’occasion pour toi de les découvrir !)

Et là… mon esprit est parti « en live ».
Travail, loisir, pro, perso, équilibre… mais ça veut dire quoi au juste ?

J’ai donc cherché des définitions plus précises… et, comme je m’en doutais, il n’y a pas UN sens mais plusieurs sphères d’applications pour chacun de ces termes.

Mais alors ? Comment je fais, moi, pour jauger mon équilibre ?

Voilà les 3 approches que j’ai choisi de garder :

  • Pro / perso au niveau du temps
  • Pro / perso au niveau du rôle
  • Pro / perso au niveau des tâches

Je t’explique plus en détail ce que je veux dire par là.

Equilibre pro / perso : le temps

Je pense que c’est l’approche la plus commune : le temps que tu passes à travailler versus le reste du temps.
C’est assez clair quand tu es salariée (ce qui reste encore une certaine norme non ?)
Tu as du « temps de travail », celui où tu es au bureau, où tu es « payé pour ton temps » et le temps qui te reste en dehors de ça.

C’est une définition qui a tout son sens dans la mesure où le temps de travail peut pour certain être un vrai problème.
Présentéisme au travail, addict au travail ou pression…
Il y a un vrai enjeu à garder un équilibre de « Vie » avec un grand V pour ne pas s’épuiser au travail.

Evidemment tout cela a un vrai historique (le monde industriel, l’humain est une « ressource »… )

Et je l’ai vécu en tant que salariée. Mais je ne le suis plus.
Est-ce que ça veut dire pour autant que je n’ai pas besoin d’équilibrer le pro et le perso ?

Et puis « perso » dans cette vision c’est ce qui n’est pas pro.
Mais pas forcément ce qui « personnel ». Quid des corvées quotidiennes (courses, ménage etc…)
Moi dans ces cas là, j’aurais tendance à dire que j’ai plusieurs « travail »…

Et le temps de trajet pour aller au bureau ? Pro ou perso ?
Tu vois même là ça n’est pas si simple à jauger.

Equilibre pro / perso : le rôle

La seconde approche de l’antagonisme pro/perso que j’ai trouvé se situe au niveau du rôle que l’on a.
Etre professionnel, avoir une attitude professionnelle.
On se donne des « titres » comme manager, expert etc… et donc on attend une certaine attitude, une certaine posture de nous.

Au niveau des actions, mais aussi des paroles.
Avec une attitude « pro » on n’a pas toujours le loisir d’être authentique, d’être soi-même.

Par opposition dans le perso on peut être soi, vraiment.
Tu comprends tout de suite mieux l’importance d’avoir un équilibre pour sa santé mentale !

Equilibre pro / perso : les tâches

Cette répartition là peut paraitre la plus simple à analyser.
Il suffit de définir les tâches que l’on réalise au quotidien, de les étiqueter « pro » ou « perso » et de voir si leurs proportions sont « justes » pour nous.

La où cela coince, c’est quand, comme moi, on n’a pas envie de dire que la vaisselle ou les courses ce sont des tâches persos.
Oui elles ne sont pas des tâches de mon « métier officiel » mais ça n’est pas non plus quelque chose de totalement choisi et voulu.

Alors ? Comment je classe ?
Et là tu comprends bien que nous n’avons pas tous la même vision.
Certains vont aimer cuisiner (courses et nettoyage de la cuisine ne sont finalement qu’une suite logique), d’autres non.

Tu vois déjà avec ces 3 approches combien définir un « équilibre » est spécifique à chacun, à sa façon de vivre mais aussi à son ressenti des choses.

Question

Ça veut dire quoi « pro » et « perso » concrètement ?

Alors c’est quoi « Pro » et c’est quoi « Perso » ?

Quand, comme moi, tu es à ton compte et tu travailles chez toi à un métier qui t’anime ces 2 termes sont loin d’être très tranchés.
J’ai pas mal tourné autour du pot et finalement j’ai envie de décliner des sous catégories pour y voir un peu plus clair. Bien sûr ce sont « mes sous catégories », libre à toi d’y mettre ce qui te parle le plus.

Pour le pro (et les 3 approches qu’on a vues précédemment)

  • Le pro en relation avec d’autres (direct ou indirect)
  • Le pro pour soi

Pour le perso

  • Le perso « obligatoire »
  • Le perso « loisir »

Tu vas voir avec mes 12 critères (et donc 12 exemples ça sera plus clair).
On y va !

carnet

12 points d’analyse de l’équilibre pro / perso

On reprend ensemble les approches et les sous catégories.
L’idée est que ce sont toutes ces facettes qui font ton équilibre pro / perso général.
Pourquoi ne pas donner une note entre 1 et 10 à chaque critère.
1 : ça ne me va pas du tout
10 : c’est au top, j’ai tout ce qu’il me faut pour mon équilibre

1. Temps pro en relation ou en interaction avec d’autres personnes

Comment estimes-tu le temps que tu passes au bureau ?
Ou si tu es à tom compte, le temps que tu passes en relation avec des clients, des partenaires, des fournisseurs.
Je pense que c’est ce qu’on imagine quand on parle de « temps de travail ».
C’est le temps qui est « rentable », celui qui directement ou indirectement te rapporte de l’argent.
Est-ce que tu as l’impression que ça mange tout ton temps disponible ?
C’est l’écueil principal, ce qui provoque souvent le plus gros déséquilibre.

Il méritait bien d’être en premier non ?

2. Temps pro pour soi

Ici je mettrai le temps de formation, de réflexion sur ta carrière si tu es salariée ou de réflexion stratégique si tu es à ton compte.
Celui-là, quand tu fais un métier passion il a tendance à vite passer dans du « temps perso ».
C’est vrai, quand tu es entrepreneur on te dit tout le temps que ton « mindset » est essentiel… mais il est pro ou perso ?
De même quand tu fais du shopping pour t’acheter une nouvelle tenue pour le bureau… c’est du temps pro ou perso ?

Je n’ai pas de réponse à cette question. En fait si j’ai « ma réponse », celle qui me correspond.
Je te laisse juge de ce que tu veux mettre dans cette sphère, afin que tu puisses totalement analyser si ce temps là joue dans ton équilibre, s’il est dans le pro ou dans le perso… son poids peut faire la différence.

3. Temps perso : obligations

Le temps des « obligations personnelles ».
Moi j’y mets ce que j’appelle les corvées, ménage, courses, repas …  mais comme je te le disais plus haut à toi de définir en fonction de ce que tu aimes.
Pour moi, passer du temps avec les enfants, même si c’est pour faire les devoirs ça n’est pas une corvée.
Par contre tout ce qui tourne autour des repas (planifier, remplir le frigo, faire la cuisine, mettre la table…) y va franchement !
Comment ta jauge « temps d’obligations perso » impacte t’elle ton équilibre ?
Ca te prend trop de temps ? Tu as un peu de marge de manœuvres ?

4. Temps perso : loisirs

Etymologiquement « loisir » vient de « à son aise », « sans hâte ».
Avec un petit raccourci… je décide de dire que c’est le temps sans obligation.

Pour moi c’est faire du dessin, me balader, rien faire, chiller devant Netflix…
C’est sûrement le temps qu’on voudrait avoir le plus.
C’est peut -être même le critère qui se rapproche le plus fortement de la définition du mot « vacances ».

5. Rôle pro en relation ou en interaction avec d’autres personnes

Changeons d’approche maintenant.
Comment te sens tu dans ton rôle de « professionnelle ».
Est-ce que c’est ok avec qui tu es vraiment ? Est-ce que ça te demande beaucoup d’effort ?
Qu’est-ce que je peux dire ? Qu’est-ce que je peux faire ?

Ce sont des questions que tu peux te poser si tu es salariée par rapport à tes collègues ou à ta hiérarchie.
Mais tu peux également réfléchir à ta posture sur tu es à ton compte, si tu es coach ou thérapeute…

6. Rôle pro pour toi

Ici, je pense plutôt à tes ambitions de carrière, tes choix profesionnels.
Si tu es à tom compte c’est ta stratégie, ton « mindset ». Te sens tu freelance ou cheffe d’entreprise ?

Et surtout est-ce que c’est ok pour toi ? Est-ce que c’est équilibré avec tes autres rôles ?

7. Rôle perso : obligations

Dans le rôle perso on va pouvoir retrouver compagne, épouse, maman, sœur, fille…
Tout ce qui va nécessiter une certaine « posture », certaines actions et mots.
Est-ce que tout ça est fluide pour toi ? Est-que tu te sens mieux dans ton « costume pro » ou dans un de ces autres rôles ?
Pas toujours évident non de trouver l’équilibre dans ces attentes.

8. Rôle perso : loisirs

Comment te situes tu par rapport à tes loisirs ? Est-ce que tu culpabilises ? Est-ce que tu donnes une raison à ces loisirs pour les justifier ?
Moi, je suis toujours un peu ambigüe avec ça.
Dessiner c’est une ressource, une respiration et un loisir…
Mais c’est aussi une partie de mon activité. Alors comment je suis dans ce rôle un peu flou ?

9. Tâches pro en relation ou en interaction avec d’autres personnes

Ce critère est un peu le pendant pragmatique du premier « le temps pro relation ». Tu as du temps, tu en fais quoi ?
J’y mettrais toutes les actions directes ou indirectes avec des personnes et le fait de gagner de l’argent.
Est-ce que c’est tâches te conviennent ?
Typiquement ici je pense à mes offres.
Cette année 2023, j’ai eu beaucoup de doutes sur certaines offres que je proposais, sur la façon de le faire.
Ca n’était plus aligné avec ma vision. Je faisais des tâches qui n’avaient plus de sens.

10. Tâches pro pour soi

Quelle formation je suis ? Quelle compétence j’apprends ?
Comment je déploie mes stratégies…
Est-ce que ces actions sont ok pour moi ?

11. Tâches perso : obligations

Ici c’est la liste des tâches obligatoires, comme le ménage le repas, s’occuper des enfants…
Tu peux y mettre plein de choses. Est-ce que tu y trouves ta place ?
Est-ce que tu as l’impression d’en faire trop, que ça n’est pas bien réparti entre les différents membres de la famille ?

C’est peut-être un sujet sensible ou au contraire une force pour l’équilibre pro / perso.

12. Tâches perso loisirs

La liste de tes activités de loisirs. Est-ce que ça te convient ?
Est-ce qu’il te manque quelque chose ?

A toi de jouer maintenant !
Télécharge la check list pour faire le point sur « tes équilibres Pro / perso »

En conclusion

Ah que je suis contente d’avoir écrit cet article !
Avant de me pencher sur le sujet, j’étais interdite… mais pourquoi est-ce que suis la seule à ne pas comprendre ce que ça veut dire « Equilibre Pro / perso » !?
Et bien parce que c’est un sujet complexe et que ça n’est pas quelques tips génériques qui vont me permettre d’avancer.
Parce que je suis quelqu’un qui a besoin d’intention, d’un « pourquoi ». C’est comme ça.
C’est à la fois un peu pénible, mais en même temps c’est une force.

Maintenant quand je lirai ou j’entendrai « Equilibre pro / perso » je saurai exactement à quoi ça correspond… pour moi.
Je saurai aussi que toi et moi nous n’avons sûrement pas la même vision de cet équilibre et c’est très bien ainsi, c’est « juste ».
Cette notion de « justesse » qui rayonne vraiment dans le courant slow et dans la slow communication.

La slow communication ça te parle ?

Avec la newsletter, une fois par mois je m’invite dans ta boite aux lettres. 
On y parle slow en général, communication, inspiration, projet, création… 

En t’abonnant, je te propose de découvrir 2 ressources :
Fais-tu déjà de la slow communication sans le savoir ?
Qu’est-ce que le sprint et le marathon communication ?

Tu as des questions ?