3 grandes solutions pour faire ton site Web

3 grandes solutions pour faire ton site Web

Site web artisanal, diy ou industriel ?

Après une année 2023 à hésiter sur mes offres et notamment celle de création de site web j’ai fini par tranché.
Mais il me manquait une petite étape pour avancer sereinement : te donner quelques clés pour que tu puisses choisir, façon slow bien sûr, la meilleure solution pour toi créer ton site web.

En préparant cet article je suis tombée sur l’info suivante :
« Comment créer un site Internet ? Les étapes pour un site réussi

  • S’inscrire au service.
  • Choisir un template.
  • Personnaliser le fond et la forme.
  • Définir son nom de domaine.
  • Mettre son site en ligne. »

Facile non ? Ou pas… J’aime beaucoup l’idée d’un site « réussi » …
Allez… On en parle…

Au sommaire

Question

Le site web un produit comme un autre ?

Je suis sûre que tu te rends compte à quel point le site web est devenu un produit comme un autre aujourd’hui ?
« Ben oui » me diras tu évidemment…
Moi j’ai eu du mal à m’y faire…

Il faut dire que j’ai commencé au siècle dernier à créer des pages web en codant du html sur un bloc note.
J’ai passé quelques années à faire du « custo » pour des intranets d’entreprise (oui « intranet » ça existe…)
Et puis je me suis mise à mon compte et j’ai continué à faire de « l’artisanal ».

Mais aujourd’hui n’importe quel outil (ou presque), n’importe quel service (CRM, mailing, plateforme de formation, logiciel graphique… te permet de faire « un site web »)
On en parle plus bas.

L’offre est phénoménale… Enfin elle est riche et variée plutôt.
Car au final, le site web est-il vraiment un « produit » comme un autre ?

Le contenant et le contenu

Je constate bien souvent que nous n’avons pas tous la même définition « d’un site web ».

  • Des pages qui s’affichent sur Internet
  • Un outil de communication
  • Un moyen de se faire connaitre sur les moteurs de recherche
  • Une source de revenu
  • Un portfolio, un catalogue disponible 24h/24
  • Un assistant commercial
  • Un « truc obligatoire » dont on ne sait pas trop quoi faire ?
  • Une ligne sur une carte de visite
  • Etc…

Pour moi c’est un moyen d’expression adaptatif, c’est la « maison » de ma marque… mais ça c’est ma vision.

En fonction de ta définition tu ne vas pas mettre le curseur « Contenant / Contenus » au même niveau.
Pour les « novices » un site web c’est souvent le « contenant ».
Le « contenu » c’est la communication

C’est vrai.
Mais… pourquoi je vois encore tant de personnes investir (du temps ou de l’argent) dans la communication sur les réseaux sociaux et seulement dans le contenant pour leur site…

Il manque un petit quelque chose non ?
Oui un site web va te coûter plus cher qu’un compte instagram…
Mais en même temps, tu ne crées pas « instagram ».

Ouh je dérive un peu là…

Le contenant

Le contenant donc c’est ce qui va recevoir ton contenu : un site WordPress, Wix ou même Canvas…
Il peut être :

  • Optimisé pour le référencement (Goggle est ton ami)
  • Accessible (pour les malvoyants entre autres)
  • Responsable, durable (léger, respectant une certaine éthique, écologique…)
  • Design (graphiquement unique, avec un effet « wahou » à toutes les pages)
  • Ludique (des animations, des vidéos, des quizz …)
  • Etc…

 

Le contenu

Le contenu c’est ta communication mais il ne faut pas la penser comme tes réseaux sociaux ou ta newsletter…
Pour le site, il y a une grande partie de contenus plus « durables ».
De mon point de vue, et ça n’engage que moi, c’est le contenu du site qui devrait rayonner sur les réseaux et pas les réseaux qui devraient alimenter le site…

Le contenu de ton site web… devrait être un atout dans le développement de ton entreprise, pensé dans une stratégie globale :

  • Des pages d’offres qui ont du sens et qui engagent tes lecteurs à faire une action
  • Une page « qui suis-je » qui permet une vraie connexion avec ton public
  • Des articles de blog qui ont du sens
  • Etc…

En aparté…

Je fais juste un petit aparté ici, car j’en ai besoin je l’avoue.
Cet article je l’espère t’apportera un éclairage et te sera utile. Mais si je l’écris c’est aussi parce que j’en ai besoin.

Je me suis sentie particulièrement en décalage cette année 2023 avec ma presta de création de site…
Moi je suis très artisanale… en fait faire un site web c’est comme faire grandir un bébé.
Ca prend du temps et c’est merveilleux.

Bien sûr je ne te parle pas de copier/coller des textes dans un template là…
Je te parle de la création d’une entité qui va venir trouver sa place dans ta famille… dans ton entreprise.
La vision est différente, le travail aussi.
Et en 2023, j’en ai eu assez de me sentir en décalage sur ça.
Alors j’ai décidé de me concentrer sur le subtil, le « juste », le slow… mais qui reste rentable

Parce qu‘un site web à ma façon (avec tout le « avant », « après » etc…) au prix d’un copier/coller dans un template… ça n’est pas rentable. (j’ai bien essayé d’adapter mon business model en fonction…)

Ici donc je ferme et reprends une place dans laquelle je me sens plus alignée. ;_)

Connecter

Do It Yourself pour tous

C’est donc parti pour un petit tour des possibilités que tu as pour faire ton site web.
Rien de trop détaillé ou exhaustif car il est possible que dans 3 mois tout soit changé… (c’est la magie du progrès) et moi je veux un contenu durable !

Un vrai site comme les pros

Tu peux faire ton site web toute seule… ou un peu guidée.
Fait une recherche sur « créer son site web seul » et tu verras qu’il existe des tas de ressources, vidéos, plateformes, blog…
C’est sûr, il va te falloir du temps pour trouver « ton contenant idéal » et comprendre comment le mettre en place (tu ne voulais pas devenir développeuse ou webdesigner en fait ? ouhhh je suis mauvaise langue là !)

Tu vas trouver des solutions gratuites… mais tu vas devoir te débrouiller toute seule ou presque (les tutos et les forums seront tes amis).
En fait, tu ne vas pas juste apprendre un outil, mais te former à un nouveau métier.
Mais si tu as déjà les compétences c’est peut-être assez « fluide » pour toi.

  • Installer un wordpress ?
  • Gérer les extensions
  • Créer le design
  • Paramétrer l’hébergement…

Mais pour le contenu de ton site c’est un autre travail.
Là c’est encore un autre métier, la communication, qu’il va te falloir utiliser.

Donc oui tu peux créer ton site web comme une pro en DIY, mais prévois du temps (pour apprendre au moins 2 nouveaux métiers).
Oui là je sais j’enfonce des portes ouvertes… tu le savais déjà.

Un site qui « fait le job » et c’est tout !

J’en reviens à ma définition : c’est quoi un site web pour toi ?
Est-ce que tu sais vraiment à quoi il va te servir ?

Tu as besoin « d’un site » qui soit juste une carte de visite en ligne.
Tu veux être présente sur le net et c’est tout (car tes clients te trouvent dans la vie ou sur Instagram)

Dans ces cas-là, tu as peut-être une carte à jouer avec les outils « clé en main » de type wix, ou même canva… (oui j’ai découvert ça… après tout c’est une forme de plaquette en ligne non ?)

Regarde les outils que tu utilises déjà.
Peut-être ton CRM, peut être ton logiciel pour envoyer des newsletters…

C’est fou le nombre de possibilités de « créer un site web ».
Mais attention :

  • Il y a sûrement des frais divers et variés à ajouter regarde bien
  • Tu n’auras peut-être pas trop de choix sur : les fonctionnalités, le design, le nom de domaine…
  • Tu ne pourras sûrement rien récupérer si tu décides de passer sur un site « pro » (voir rubrique du dessus) par la suite
  • Tu auras un site assez « standard » dans sa forme

Un équilibre entre les deux ?

Oui, ça existe…
Des webdesigner ou des pro du web proposent des formules avec un minimum d’accompagnement ou de formation.
Tu vas créer ton site, mais tu auras un cadre plus sympa et moins de temps d’apprentissage.
Mes « concurrentes » proposent des offres taillées sur mesure pour les entrepreneuses.
Je t’en donne 2 ici, pour que tu te fasses une idée. (et moi ? Et bien je fais de la slow com pour le web maintenant et c’est ici que ça se passe !)

C’est le cas par exemple de Caroline
Avec sa formation La bonne graine (et en plus tu as de la com)
(J’ai eu le plaisir de discuter avec Caroline, elle est très chouette)

Ou encore la formule d’Aspen Créative

Tu as des templates, un choix de contenant est déjà fait.
Et si tu coinces, elle n’est pas bien loin.
Perso, je ne connais pas showit. Je t’en parle parce que j’ai trouvé que c’était une alternative intéressante.
Je ne connais pas non plus personnellement Samantha ni son offre, ni son produit.
C’est une sorte de « mais ça tombe super bien avec mon article » ! Mais si ça peut te donner une piste c’est bon pour moi.

Voir avec clarté

Objectif : rentabilité… ou pas

Là je vais te parler des sites web « industriels ».
Ceux qui sont faits par des professionnels qui créent 1000 sites par mois…
Je suis sûre que tu t’es déjà fait démarcher par ce type de service.

Il t’explique que tu vas être visible sur leur annuaire, sur google évidemment que tu auras plein de clients.
Tu n’as rien d’autre à faire que de prendre un « abonnement » à 150 € par mois sur 5 ans… (fait le calcul pour voir…)

Leur objectif : faire un maximum de vente
Ton objectif : être assez maligne pour que ça te soit vraiment utile.

Renseigne-toi bien sur ce que tu veux vraiment. Combien ça coûte, qu’est-ce qu’ils proposent.

En général leur offre est très cadrée. Ils ont souvent de très bon commerciaux
A toi d’être une cliente avec un « cahier des charges en béton ».

Bon tu l’auras compris, ce type de sites web est très racoleur, mais surtout très périlleux pour des « petites » entreprises. Si tu n’es pas une experte (de la technique et de la vente) attention.
J’ai eu quelques clientes qui se sont retrouvées comme prises au piège avec ce type de formule.

Mais qui sait… c’est peut-être ça qui te convient. (c’est toi la boss !). 

Tu comprendras que je ne te mets pas de lien ici… regarde dans la boite de spam ! (ouhh re mauvaise langue que je suis…)

carnet

Cousu main, un luxe ou une chance ?

La dernière grande solution pour faire son site web est de faire appel à un « pro », à un freelance, un webdesigner, un graphiste, un expert en visibilité…

Tu vois déjà que le choix est vaste et pas évident.
Un conseil : reviens toujours à ta définition, c’est quoi un site web pour toi et pourquoi tu en as besoin
(j’en profite pour te glisser que si tu ne sais pas… les conseils slow com sont là pour éclaircir ta pensée)

Faire appel à quelqu’un pour faire un site web cousu main est-ce que c’est un luxe ?

Car effectivement tu vas avoir le prix du site en lui-même (l’outil), mais aussi l’expertise, la créativité, la « touche personnelle », l’accompagnement, la pédagogie…
En fonction de ton choix c’est vrai que cela peut semblait être un « luxe ».

Mais on parle bien d’un site web pour ton entreprise là.
Alors il faut que tu vois cet « achat » comme un investissement.

Un site web sur mesure une chance ?

Dans cette dernière partie je vais te parler de mon expérience…en presque 10 ans de création de site web « sur mesure ».
En tant qu’entrepreneuse, quand tu choisis le bon « partenaire » pour créer ton site web tu vas pouvoir bénéficier de plusieurs effets :

  • Gagner un peu d’expertise dans un ou plusieurs domaines que tu ne maitrises pas (le design, le web, la com, le référencement…)
  • Apprendre à clarifier ton message
  • Prendre confiance dans ton entreprise grâce à une image de marque plus forte, plus alignée
  • Gagner du temps pour te concentrer sur ton cœur de métier
  • Avoir une vision plus globale de ta communication et être capitaine et non exécutante
  • Mais aussi savoir déléguer et faire confiance pour le bien de ton entreprise

Alors oui, dans ces cas là… c’est une vraie chance non ?

2 alternatives

En conclusion

De mon point de vue, un site web est autant « un produit comme les autres » qu’une maison.
Mais si tu crées ton entreprise, laisse les lotissements et les locations aux particuliers.
Ton site doit surtout pouvoir suivre l’évolution de ton développement.

Que tu décides d’y investir du temps ou de l’argent… cela dépend de toi et de ta définition : C’est quoi « ton site web ».

Aujourd’hui, il existe vraiment beaucoup de solutions et la difficulté est d’arriver à trouver celle qui te convient.
C’est pour ce type de question que j’ai créé les rendez-vous clarté.
On y discute de tes besoins, tes compétences, tes ambitions et on fait les pour et les contre.

Parce que la slow communication c’est faire ce qui est juste pour toi, pour ton public… et que parfois on a besoin de sortir du brouillard pour le trouver.

La slow communication ça te parle ?

Avec la newsletter, une fois par mois je m’invite dans ta boite aux lettres. 
On y parle slow en général, communication, inspiration, projet, création… 

En t’abonnant, je te propose de découvrir 2 ressources :
Fais-tu déjà de la slow communication sans le savoir ?
Qu’est-ce que le sprint et le marathon communication ?

Tu as des questions ?