Evolution : Osmose – la fabrique du vivre ensemble

Aujourd’hui, dans ce nouvel article, je vous propose de faire un retour sur un projet qui me tient à cœur : la communication d’Osmose – la fabrique du vivre ensemble.

Le contexte

Osmose est une société qui travaille pour un « mieux vivre ensemble », auprès des collectivités, des acteurs de l’immobilier mais aussi de tout à chacun. Vous avez des voisins ? Alors vous pourriez avoir besoin d’Osmose.

Il y a déjà 2 ans, j’ai réalisé l’identité visuelle.

L’année dernière, Emma, la fondatrice d’Osmose s’est lancée dans la création d’une première version du site.
Un travail qui lui a permis de poser les mots sur son activité : détailler les prestations, exprimer les valeurs, se présenter…
Ce fut une seconde étape.

En parallèle, elle a développé une newsletter qui lui a permis d’aller plus directement vers ses clients cibles.

Forte de ses expériences, Emma a décidé de revenir vers moi courant 2020 pour faire évoluer cette première version du site web.

Site web Osmose
separateur

Le travail sur le site

Nous avons fait le point sur le contenu du site : ce qui devait rester, ce qui devait être réécrit, ce qui manquait, ce qui n’était plus utile… afin d’être en phase avec l’évolution d’Osmose.

Il faut préciser que le changement est dans l’ADN même d’Osmose. C’est une structure qu’Emma veut souple et adaptable mais avec des valeurs fortes.

Ainsi, nous avons défini un nouvel axe de communication et une nouvelle arborescence. C’est l’étape 2 du chemin vers une communication digitale sereine (peut être qu’il me faudrait trouver un nom plus court !).

Il est ensuite venu le temps d’écrire un contenu adapté pour chaque page.
C’est là que le projet d’Osmose a une petite particularité.
Nous avons opté pour une version allégée du site avec des contenus pour toutes les pages mais pas les contenus définitifs. Je vous explique pourquoi dans le paragraphe suivant.

Une fois la structure et les contenus définis, j’ai pu créer le nouveau design.

Pour les visuels du site d’Osmose, nous avons fait 2 choix :
1) La création de pictogrammes dérivés de la charte graphique avec une notion de « briques » qui permet de créer facilement de nouveaux pictogrammes mais qui surtout, symbolisent très bien l’état d’esprit « construction » d’Osmose.

2) Le choix des photos qui ne représentent aucune personne même si Osmose est une structure qui travaille dans la médiation et les rapports humains.
Nous avons choisi d’utiliser des « textures », des murs, des sols qui représentent la diversité sans les a priori qu’auraient apportés des photos de personnes.
C’est un choix de conviction pour ne pas stigmatiser ou tomber dans les clichés.
Et personnellement, je trouve que les gros plans de murs qui ont du vécu ou de bateaux rouillés apportent une vraie notion de vivant.
Cerise sur le gâteau, ces visuels proviennent de photos prises par Emma lors de ses missions humanitaires.

Un choix de visuel avec conviction
Feuille separateur 2

La vision « Slow communication » du projet

Vous l’aurez compris, la communication d’Osmose se fait par étapes et prend le temps d’être alignée avec l’activité elle-même. C’est un bel exemple de slow communication.

C’est pourquoi, contrairement à ce que je fais avec mes 6 grandes étapes, j’ai choisi de proposer à Emma de mettre en ligne un site « allégé ».

Evidemment, il ne s’agit pas d’un site « vide » comme on peut parfois en voir avec la « fast com’ ».
Je parle là des sites qui sont créés pour un « Grand lancement » avec beaucoup de com et d’effet de buzz mais finalement pas de « corps » au contenu.
J’appelle ça l’effet startup et vous comprendrez que c’est aux antipodes de ce que je cherche à développer.

La version allégée du site a du contenu mais il sera développé, une fois encore, par étape… c’est l’ADN d’Osmose.
Brique par brique, ce qui nous permet de faire participer les visiteurs à cette évolution.

Nous avons écrit que « tel contenu serait détaillé », que « tel autre aura des rubriques supplémentaires »…
C’est une façon de créer un lien avec les visiteurs en les incitant à revenir et cela en parallèle des communications sur les réseaux sociaux et de la newsletter.

separateur

Ce qui me plait dans ce projet

La communication d’Osmose est une application de ma vision de la slow communication dans un contexte spécifique ou le développement de la structure correspond aussi à cet état d’esprit « slow », le juste temps avec intention.
C’est aussi un projet avec une collaboration bienveillante et enrichissante avec Emma.

Découvrez le site d’Osmose – la fabrique du vivre ensemble

Feuille separateur 2

La vision Gribouilli Street

Pour comprendre ce qu’est « la vision Gribouilli Street » d’un tel projet je vous invite à lire l’article L’influence de Gribouilli Street

Vous ne connaissez pas Gribouilli Street ? C’est ma casquette 100 % créative et c’est par ici : Gribouilli Street

Envie de partager cet article ?

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Vous pourriez aussi aimer...

Restons connecté : inscrivez-vous à la newsletter

Laisser un commentaire