La transformation de Gribouilli Street

En parallèle de la slow communication je suis la créatrice de Gribouilli Street.
Gribouilli Street c’est un univers graphique et c’est aussi un site web.

Depuis quelques semaines, je réfléchis à faire évoluer cette activité dans l’optique de passer d’un blog d’illustrations à un site web d’illustrateur.

Au premier abord, ça peut paraitre très semblable, mais je profite de cet article pour vous montrer quelles sont les différences.

Separateur

La posture

La première différence c’est la « posture ».
Transformer gribouillistreet.fr « d’un blog d’illustrations en un site web d’illustrateur » c’est changer la posture de « blogueur » en celle d’ « illustrateur ».

Concrètement, en tant que blogueur, je suis créatrice de contenus.
J’ai choisi de ne pas monétiser mon blog. Il restait donc dans une catégorie de « blog de loisirs ».

En choisissant « site web d’illustrateur », vous l’aurez compris, ce n’est plus tout à fait la même activité.
Cette fois le contenu créé doit servir un objectif : montrer mon travail

Evidemment, cela va passer par le même type de contenus, mais l’intention sera différente.

Cette réflexion est intéressante car de cette « posture » découle les objectifs du site et la façon de communiquer.

La première chose à faire quand vous voulez communiquer c’est donc d’avoir clairement en tête votre « posture ». :

  • Un coach n’aura pas la même approche qu’un thérapeute
  • Quelqu’un qui ne propose que des rendez-vous individuels à des particuliers aura aussi une approche différente d’une personne qui ne fait que du collectif… même si c’est sur la même thématique.
  • etc
Separateur

L’organisation des contenus

Ahhhh, les contenus de Gribouilli Street… une grande histoire !

J’ai commencé ce blog en 2014, alors des articles il y en a eu beaucoup !
Au fur et à mesure de mes envies et du temps disponible aussi j’ai réorganisé les menus à plusieurs reprises.

Depuis quelques mois, j’ai décidé de mettre l’Expérience 4 saisons et Gribouilli Street au diapason en affirmant haut et fort mon amour des saisons.

J’ai donc créé une page pour chaque mois de l’année avec plusieurs illustrations spécifiques.

Pour la « transformation », je vais leur ajouter des pages spécifiques aux 4 saisons.

J’hésite encore à créer une page « portfolio ».
Elle pourrait être intéressante pour mettre en avant les projets clients réalisés et pas seulement mes créations personnelles.

L’important dans l’organisation des contenus et dans la création des pages c’est de leur donner un objectif.

  • Les 4 saisons et les 12 mois : c’est « ma niche », ce qui fait la différence et ce que j’aime faire.
  • Une page « A propos », qui suis-je : pour me connaître
  • La rubrique « c’est cadeau » : pour partager et diffuser mon travail
  • La rubrique « Shop »… bon celle là je ne suis pas très à l’aise avec son contenu… mais pour un illustrateur qui vend ses créations c’est une page essentielle.
  • Une page blog : avec plein d’anciens articles mais aussi une nouvelle ligne éditoriale à définir mettant en avant les projets et les coulisses.

Globalement donc pas de révolution, mais une organisation avec un objectif différent

Separateur

Les contenus mis en avant

Autre différence dans l’organisation c’est la mise en avant de certains liens ou contenus.
Dans la version (précédente / actuelle… c’est toujours en cours !) on trouvait des listes d’articles et des listes d’illustrations.

Dans la version transformée, je mets en avant des produits (Etsy ou l’Expérience 4 saisons), l’abonnement à la newsletter ou encore le fait que l’on puisse me contacter pour un projet.
Il y a plus que de simples contenus à consulter.

Gribouilli Street
Separateur

Le design

Dernier point et non des moindres… le design

Dans cette transformation, je veux mettre en avant des illustrations, un style et surtout un univers spécifique (celui des cycles… saisons, mois…)

Pour bien ancrer ces différences j’ai choisi de créer des visuels spécifiques pour les 4 saisons et de les utiliser dans les entêtes et pieds de page. (C’est en place aujourd’hui pour le printemps  )

Le doodle du printemps

Sans être trop présent, ce design permet d’entrer en douceur dans chaque saison.
C’est cette même idée que j’ai développée sur le site web de l’Expérience 4 saisons.

Denier point design important, qui ne touche pas que le site, mais Gribouilli Street dans sa globalité : le nouveau look de la mascotte… Gribouille.

La petite Gribouille avait eu droit à quelques relookings au fil des années, mais pour cette transformation je suis allée un peu loin, notamment avec un vrai changement de couleur !

Gribouille maintenant a aussi du caractère.

Gribouille la mascotte de Gribouilli Street
Separateur

En conclusion

J’espère qu’au travers de cet exemple vous avez pu voir l’impact d’une vraie évolution dans sa communication.
Plus qu’un « coup de peinture » ou qu’une réécriture, ce sont des changements profonds qui peuvent amener à repenser son image et son site web.

Mais pour autant il n’est pas nécessaire de tout reprendre à zéro.
Par de subtils changements on peut de façon très slow, changer de direction et repartir sur de nouvelles bases.

Si cette approche vous parle, n’hésitez pas à commenter cet article, à découvrir l’offre Slow communication Originelle, ou à me contacter.

Envie d'en découvrir plus sur la slow communication ?

En vous inscrivant à la newsletter vous pourrez télécharger le « guide »  slow communication qui vous permettra de voir concrètement quelles sont les différences entre la communication classique et la slow communication !

Guide Slow Com

Laisser un commentaire