Slow life et plus si affinité

Je profite de cette période d’août plus calme pour faire un « bilan » de ma façon d’appliquer, de vivre, le « slow » au quotidien.

Pas de trucs et astuces ou de bonnes pratiques ici.
Chacun en fonction de son environnement et de son caractère doit trouver sa propre façon de faire si vous voulez vraiment que ça fonctionne.

Vivre slow, ça n’est pas ralentir, c’est savoir se remettre au centre de son univers.

Slow life

Slow life 

Derrière la notion de « Slow life » on imagine facilement une vie plus calme, un peu déconnectée, douce…
Un peu « dolce vita » ou « lagom »… (d’ailleurs j’avais fait un article sur l’Expérience 4 saisons sur ces « art de vivre » )

Pour moi, la « slow life » s’applique essentiellement à mon noyau familial.
Ca ne veut pas dire qu’on « ralentit tous ensemble » mais, mois après mois, nous ajustons notre quotidien pour garder un « juste rythme ».
Nous sommes 4, mon homme et mes 2 ados et ça se passe plutôt bien.

Nous avons tous les 4 des rythmes propres mais globalement assez « slow » c’est-à-dire « juste » avec nos caractères, nos envies et nos besoins.

J’ai la chance que nous soyons tous dans cette même « énergie ».
Nous sommes très créatifs et pouvons passer des heures dans nos univers respectifs, au calme.

Mais je pense à ceux qui vivent dans des familles plus actives et qui aspirent à ralentir sans vraiment y arriver.
Comment créer votre bulle « slow » si autour de vous personne ne l’est ?
Je n’ai pas la réponse bien sûr, mais peut-être que vous vivez cette situation et que vous avez envie de partager votre expérience ?

Slow com

Slow communication

La slow communication c’est mon activité et en tant qu’entrepreneuse. J’ai pensé mes offres dans cette optique.
J’ai donc des clients qui adhèrent à cette façon de communiquer.
Petit à petit, ça s’aligne bien et j’arrive à faire vraiment une communication « slow ».
Il m’a fallu quelques années, du coaching et pas mal de réflexions pour arriver à créer une proposition qui soit en accord avec ma vision de la slow communication.

La communication est un univers qui change beaucoup (le réseau social à la mode, la super technique pour être visible…).
Mais je connais bien mon fil conducteur maintenant et j’arrive (le plus souvent !) à garder mon cap.

Slow business

Slow business

Je lis et j’entends de plus en plus parler de « slow business », « slowprenariat », slow freelancing ».
Avec la crise du covid et le contexte actuel, beaucoup de personnes ont envie d’inventer le « travail » de demain. Pourquoi pas slow ?
J’avoue que pour moi, c’est encore un peu compliqué à concrétiser.

Dans le business à proprement parlé, même si on le veut « slow, » on est parfois confronté au business « classique ».
Je ne parle pas des clients, vu que mon activité est de proposer de la slow communication c’est une approche qui ne leur pose pas de problème en général.

Je pense aux relations avec les fournisseurs, les réseaux, mais aussi à la compta, l’argent, la stratégie de développement, le temps de travail… bref tout l’univers « travail ».
Je n’ai pas encore vraiment trouvé ma définition du « slow business ».

J’ai quelques pratiques qui me correspondent bien mais il y a encore une vraie marge pour pouvoir dire que je développe mon business « façon slow ».

Aujourd’hui les points sur lesquels je pense être plutôt pas mal sont :

  • Avoir une offre qui correspond complètement à ma vision et à qui je suis
  • Cibler des clients qui adhèrent à cette proposition
  • Travailler par bloc de temps avec le super pouvoir du « focus » (parfois appelé deep work)
  • Savoir me ressourcer au quotidien (et ne pas attendre d’être en congés pour ça)
Slow conso

Slow fashion, slow food etc… Slow conso

A l’origine du mouvement slow, il y a la slow food, par opposition aux fast food galopant…
Puis est arrivé la slow cosmétique, la slow fashion… etc

Disons que je vais regrouper ça sous le terme la « slow consommation ».
Consommation responsable, éthique ou minimaliste, à chacun sa couleur !

Mais clairement pour moi c’est encore un sujet très compliqué au quotidien.

A la fois évident :  il faut consommer « moins mais mieux »
Mais aussi complexe : l’augmentation des prix, 2 ados à la maison

J’ai encore un réel décalage entre ce que j’aimerais et ce que je vis… pas très « juste » pas très « slow » mais je suis sur le chemin et j’essaye de mener cette réflexion avec tous les membres de la famille.

Slow Parenting

Slow parenting et slow school

Sur ce sujet, je ne sais pas si j’ai grand-chose à dire…
Depuis toujours, je discute avec mes enfants. On aborde facilement différents sujets.
Mais ils ont été à l’école primaire et au collège « comme les autres ».
Je n’ai jamais voulu me lancer dans une « éducation différente », mais je veille à avoir du temps pour eux.
Pour les écouter, pour leur parler, pour leur « fiche la paix » !
Peut-être est-ce une sorte « slow parenting » qui sait ?

Slow Money

Slow money, slow sex

Sujets plus tabous mais intéressants aussi…
J’ai vu que de nouveaux termes associés au « slow » commençaient à se diffuser.
Quand j’aurai réussi à me retrouver dans le quotidien, ce serait intéressant de creuser les sujets.

Separateur

En conclusion

Bien au-delà de mon activité, la notion de « slow » s’est invitée dans de nombreux domaines de ma vie.
C’est vraiment un art de vivre à découvrir.

Avant d’oser utiliser le mot slow comme je le fais ici, j’ai pris le temps de comprendre l’essence de ce courant, les valeurs qui reviennent, celles qui me ressemblent et les autres.

J’ai aussi cherché à comprendre les racines de ce courant, dans notre quotidien hyper connecté, hyper sollicité, hyper stressé…

Des racines que j’ai ressenties (je suis « hyper » sensible) et que j’ai lues aussi (chez certains philosophes).

Ce n’est donc pas un « effet de mode », une envie de changement, mais bien une façon d’être au quotidien, et ça, ça me va très bien !

Et vous quels sont les domaines de votre vie que vous avez rendu plus « slow » ?

Envie d'en découvrir plus sur la slow communication ?

En vous inscrivant à la newsletter vous pourrez télécharger le « guide »  slow communication qui vous permettra de voir concrètement quelles sont les différences entre la communication classique et la slow communication !

Guide Slow Com

Laisser un commentaire