Comment créer un personnage pour ta marque ?

Comment créer un personnage pour ta marque ?

Gribouille

Hello, moi c’est Gribouille.
Et je fais partie de l’équipe de com.

Gribouille est une petite mascotte que j’ai créée à l’origine pour mon blog d’illustrations Gribouilli Street.
Elle apparaissait de temps en temps sur le site, mais cela restait assez léger.

Et puis en 2024, l’illustration s’est invitée de façon plus franche dans la com et Gribouille est venue participer à cette activité.

De « petite mascotte » elle est devenue « Ambassadrice de l’entreprise » et un membre de l’équipe qui intervient dans les posts, la newsletter etc…

Quel changement de ton !

Plus de fun, plus d’impact, plus de liberté.
Avoir Gribouille, m’ouvre de nombreuses possibilités.

Ca te donne envie ?

Mais comment crée-t ’on un personnage pour sa marque ?
Car évidemment, il ne suffit pas de prendre un dessin avec plusieurs expressions pour qu’une « mascotte » devienne vraiment un outil de com puissant !

3 grands axes à prendre en compte :

  • Le choix du personnage: avoir une symbolique en accord avec sa stratégie de communication et de l’image de sa marque
  • Son rôle dans la com: faire-valoir, partenaire, opposé… en fonction de son rôle la com sera différente
  • Ses déclinaisons à moyen / long terme: avoir un personnage pour ses réseaux sociaux, c’est une chose. Le faire sortir dans le monde réel en est une autre…

Au sommaire

Question

Le choix du personnage

Quel sera le personnage, son nom, son caractère, son histoire ?
Plus tu auras créé un univers autour de ton personnage plus l’impact émotionnel auprès de ton audience sera perceptible.
Le plus simple c’est toujours de passer par un exemple !

L’exemple de Gribouille

Gribouille Question

Le personnage

La chouette
La chouette est un personnage qui est souvent associé à la sagesse et à la connaissance, mais aussi à l’intuition.
C’est une image qui correspond bien à mon entreprise et à ses valeurs.

Son nom

Gribouille
Son nom vient de Gribouilli Street et a été choisi par ma communauté parmi une sélection de noms (Gribouille, Paulette, Joséphine, Agatha, Chouette, Graphie)
Ce nom, Gribouille, apporte une touche de fun et de mignon, un peu enfantin et léger.
C’est aussi un nom qui « sonne bien » et dont on se rappelle.
Depuis plusieurs années que j’utilise les noms « Gribouilli Street » et « Gribouille » j’ai pu constater que ça marque facilement les esprits.

Son caractère

Sous ses airs mignons et ses grands yeux ronds c’est un sacré petit caractère.
Gribouille n’a peur de rien !
Gribouille est drôle et elle a un petit caractère de chouette aventurière.
C’est l’opposé de moi en quelque sorte ou du moins de l’image que je mets en avant dans ma communication.
Nous faisons un duo en opposé : je suis slow et zen, elle est punchy et fun

Son histoire

Gribouille est d’abord apparue sur Gribouilli Street.
Elle était une mignonne petite mascotte mais au fil des ans, j’ai dessiné de plus en plus de « doodle », mes petits personnages… et ces personnages avaient des histoires et des expressions.
Gribouille se sentait délaissée. Elle aussi voulait s’exprimer.
Alors elle a décidé de prendre le contrôle de la communication de l’activité de slow communication.
Elle n’a peur de rien la petite Gribouille !

2 alternatives

Les caractéristiques de ton personnage

A toi maintenant de trouver le personnage, son nom, son caractère et son histoire !

Au moment de choisir ton personnage, il est important qu’il soit au diapason avec l’image de ton entreprise.
Tu peux chercher des idées dans :

  • Les animaux
  • Les objets
  • Les personnages façon « Pokémon »
  • Les personnes

Les animaux ont souvent des symboliques, comme :
– le loup qui va être fort, peut-être même faire peur, mais qui vit en meute.
– Le papillon qui lui sera plus fragile mais symbolisera la transformation, la beauté
– L’ours, fort et sauvage…

Tu peux aussi choisir un objet comme un crayon si tu es dans l’écriture ou un petit cartable comme dans l’exemple ci-dessous

Personnage cartable

Ou créer un personnage qui te ressemble, un avatar en quelque sorte.

Illustrations Tiphaine Gobert
(Personnage pour la CNV – communication non violente – et les "zèbres" créés pour Tiphaine Gobert)

Et pour le nom ?

  • Trouver un nom en accord avec ta marque ou ton produit
  • Faire une liste de noms qui te plaisent et faire un sondage auprès de ton équipe ou de ta communauté

 

Pour le caractère et l’histoire ?
On entre totalement dans le champ du « storytelling » mais un storytelling d’un personnage inventé.
Un peu de créativité et d’imagination, une touche de stratégie et d’image de marque !

Mettre en lumière

Le rôle du personnage dans la com

Son rôle dans la com : faire-valoir, partenaire, opposé… en fonction de son rôle la com sera différente !

Que va faire ton personnage dans ta com ?

Est-ce que c’est un membre de ton équipe comme Gribouille et moi ?
Est-ce que sa personnalité apporte des nuances à ton message ?
Est-ce au contraire c’est ton opposé et vous faites des com très tranchées, critique, punchy… ?

L’exemple de Gribouille

J’ai choisi de faire de Gribouille un membre à part entière de ma communication car avec son caractère elle ose dire les choses, se montrer, aller au contact.
Je la temporise et lui apporte un support plus expert.
En quelque sorte : introvertie/extravertie
Ce qui me donne une latitude assez large pour faire passer mes messages.

Voir avec clarté

Et le design dans tout ça ?!

J’ai choisi de mettre le « design » du personnage au niveau du rôle plutôt que dans sa définition.
Et pourtant le design c’est ce qu’on voit en premier !?
C’est comme quand je créais des site web… tout le monde voulait parler de la page d’accueil dès le début… pour moi c’était à la fin 😉
Le design d’un personnage c’est important évidemment, mais pour moi il est intimement lié à son rôle.

Comme je crée des identités visuelles, le design fait partie du message (les couleurs, le type de traits…) apporte des informations.

Un dessin type « doodle » comme pour Gribouille va apporter du fun et de la légèreté.
Son apparence soutient son rôle.

Le design d’un personnage pour un produit va aussi dépendre du rôle qu’on lui donne :
– rassurer ? un personnage doux tout en couleurs pastel par exemple
– faire sourire ? un style putôt BD ?
– être un partenaire qui va apparaitre dans des incrustations de photos ? trouver le bon contraste
– etc…

Et puis surtout, le design du personnage doit avoir un lien avec l’image de l’entreprise et rester cohérent.
Il est donc essentiel pour moi d’avoir bien en tête les caractéristiques et l’environnement du personnage avant de choisir son design !

carnet

Les déclinaisons à moyen / long terme

Une fois le personnage créé je t’invite à le faire vivre !
Ce personnage va-t-il rester associé à une offre ou va-t-il avoir des déclinaisons, des acolytes ?
Vas-tu l’utiliser sur Instagram seulement ou aussi dans ta newsletter…

Comment vas-tu l’utiliser dans ta stratégie de communication des mois, voire des années à venir ?
Va-t-il rester sur écran ? sur papier ? ou devenir un personnage palpable

C’est important de l’esquisser dès le début pour lui permettre d’évoluer de façon suffisamment souple et pertinente avec l’évolution de ton entreprise.

Connecter

En conclusion

Un personnage pour ta marque ça n’est pas juste une « illustration sympa ».
C’est une vraie démarche pour créer un lien émotionnel avec ton audience, tes futurs clients.
Il va aussi permettre de créer une histoire, d’avoir des interactions avec ta marque, d’apporter de la richesse à ta communication.

C’est un vrai outil, un vrai membre de ton équipe si tu le souhaites, qui a un potentiel énorme pour faire passer ta com au niveau supérieur !

La slow communication ça te parle ?

Avec la newsletter, une fois par mois je m’invite dans ta boite aux lettres. 
On y parle slow en général, communication, inspiration, projet, création… 

En t’abonnant, je te propose de découvrir 2 ressources :
Fais-tu déjà de la slow communication sans le savoir ?
Qu’est-ce que le sprint et le marathon communication ?

Tu as des questions ?