Checklist identité graphique

La checklist identité graphique

Avoir une identité graphique c’est la base d’une communication structurée et homogène.
Et avec une charte graphique vous aurez tous vos outils à portée de main.

Mais de quoi a t’on besoin précisément ?

4 grands éléments

  • Logo
  • Couleurs
  • Typographie
  • Visuels

Oui oui, je vous entends d’ici, ça vous le saviez déjà. Et bien entrons dans le détail…

Infographie checklist identité graphique

Un logo, plusieurs formats : être approprié à chaque situation

  • Vectoriel et pixel
  • Adapté aux fonds clairs
  • Adapté aux fonds foncés
  • Noir et blanc
  • Format bannière
  • Format carré

Les couleurs

  • 2 ou 3 couleurs principales (pas plus)
  • 2 ou 3 déclinaisons (camaïeu)
  • 1 couleur de base (gris, beige, blanc…)

Les typographies

  • 2 typographies qui s’accordent et se complètent
  • 1 pour les grands titres
  • 1 pour le corps du texte

Les visuels

  • 1 ligne directrice (même thème, même couleur dominante, même point de vue…)
  • 1 format de prédilection (panoramique, carrée…)
  • 1 touche personnelle (logo, adresse web, objet fétiche…)

Et voilà ! Vous avez une charte graphique, certes simplifiée car elle prend peu en compte la partie print, mais suffisamment étoffée pour vous permettre de vous démarquer sur votre site web et sur les réseaux sociaux.

A vous de jouer !

La checklist !

Mon entreprise c’est moi (Personal branding)

Personal Branding

Lorsque votre activité professionnelle est votre passion et que vous êtes seul(e) maitre à bord, l’image de l’entreprise et celle de la personne finissent souvent par fusionner.

J’en sais quelque chose, Magali Tuffier c’est moi et c’est mon activité.
Bien sûr, il faut savoir séparer vie pro et vie perso, mais votre activité a une personnalité qui la rend unique : la vôtre.

Communiquer comme personne d’autre

Le « personal branding » ou marketing personnel en français, ce sont des techniques qui utilisent l’image d’une personne de la même façon qu’on le ferait pour un produit ou un service.

Mais cela va plus loin. Etre capable de faire du personal branding c’est se connaître,  être connu et reconnu (si vous voulez en savoir plus http://personal-branding.fr/quest-ce-que-le-personal-branding/ )

  • Se connaitre : avoir une vision claire de ses objectifs pro et perso, révéler ses talents et ses points forts…
  • Etre connu : maitriser sa communication, savoir se mettre en avant à l’écrit et à l’oral, développer des relations durables avec ses contacts…
  • Etre reconnu : devenir visible sur son secteur d’activité, ouvrir de nouvelles opportunités…

Tout part de VOUS.

 

En pratique : mon site pro avec une touche de “Personal branding” ?

Voilà, vous avez vu ce que votre unicité peut apporter à votre entreprise, à votre façon de communiquer.
Mais comment l’appliquer à votre site web sans en faire trop ?

L’image

Bien sûr on peut jouer la carte des photos de portrait et des mises en scène.
Mais tout le monde n’est pas forcément à l’aise avec son image.
Rassurez-vous, il y a d’autres façons de montrer qui vous êtes.

Pour le visuel, l’idéal (de mon point de vue) est de faire appel à un(e) graphiste pour vous créer une “charte”, trouver les couleurs, les typographies qui parlent de vous.
Vous pouvez voir l’illustration dans mon article où je vous détaille comment j’ai travaillé avec Julie pour transformer son identité graphique. Dans ce cas, c’est la couleur qui donne un sens différent.

Les photos et les visuels donnent également le ton :

  • Photo « flatlay », façon blogueur avec vos objets fétiches,
  • Photo de vos créations mises en scène si vous êtes un créatif,
  • Photo de votre cabinet si vous êtes thérapeute
  • Pictos au trait, dessinés pour un petit côté fun
  • Pictos pleins et ronds pour un effet “sûr de soi”
  • ..

Tous ces éléments visuels, combinés à une bonne mise en page seront là pour parler de vous.

Flat Lay

Le texte

Nous sommes d’accord, pas toujours facile de savoir quoi et comment écrire pour le web.
Mais pour notre sujet du jour, le personal branding, ce qui va être important ce sont les “mots” qui représentent vos valeurs mais aussi le ton que vous allez employer.

  • Dynamique, audacieux : et si vous mettiez un peu d’humour
  • Ordonné, rigoureux : pourquoi ne pas jongler avec les listes
  • Proche, confiant : vous pouvez tutoyer votre lecteur, lui parler comme à un ami.

En conclusion !

Avec un peu de personal Branding vous rendez votre communication unique.
Vous parlez à vos visiteurs de la même façon que s’ils étaient devant vous.
Pas de masque, pas de jargon, soyez vous-même, soyez naturel.

Votre site deviendra la vraie continuité de ce que vous faites et dites tous les jours.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Webmarketing : un gros mot ?

webmarketing

J’aimerais vous parler aujourd’hui d’un mot que j’entends souvent ces derniers temps le webmarketing.

Mon premier réflexe face à ce mot je l’avoue c’est la grimace.

Oh… dans le webmarketing, il y a marketing… qui dit marketing dit publicité, ciblage, stratégie… bref tout ce qu’il faut pour que la communication la plus simple devienne un enchainement d’actions avec des objectifs précis.

Mais moi, si je fais ce métier c’est surtout pour mettre en valeur une communication authentique, fluide et vraie.
Est-ce compatible avec le « webmarketing » ?

Le webmarketing : c’est quoi exactement ?

Je suis donc allée faire un tour sur la toile pour trouver plus de détails.

Constat n° 1 : taper ce mot clé sur google et vous aurez beaucoup « d’annonces ». 
Au moins pas de doute sur le côté « publicitaire ».

Constat n°2 : beaucoup d’offres de services mais tout de même quelques articles qui se posent la même question que moi : Qu’est-ce que c’est ? A quoi ça sert ?

Voici ce que j’en retiens.

Le webmarketing c’est l’ensemble des techniques du marketing et de la publicité dans un environnement web (pas de surprise de ce côté là le terme est clair ?!).

Il y aurait 4 grands axes : la stratégie, le trafic, les performances et la fidélisation.

  • La stratégie: de la veille, du positionnement… se poser les bonnes questions pour atteindre les bonnes personnes.
  • Le trafic: le nerf de la guerre, avoir des vues, du passage.
    Pour ce faire, savoir utiliser les outils à disposition (les réseaux sociaux, le référencement naturel, la publicité, les partenariats…)
  • Les performances: savoir analyser ce qui a été mis en place, utiliser les statistiques, repérer les variations, les actions efficaces…
  • La fidélisation: renouveler son contenu, créer une communauté, savoir ce qui intéresse son audience…

Et pour chacun de ces axes, il existe des outils et des méthodes spécifiques.

Indispensable ?

Au vu de cette petite recherche, j’ai réalisé que je mettais naturellement en place ces 4 grands axes.

Quoi ? Je vais du webmarketing ? (re-grimace !)
Mais comment faire tout en gardant mes valeurs ?
Il suffit simplement de changer de point de vue

Si au lieu de « publicité », on parle de « Fidélisation d’audience »
Si au lieu de « liste de mails », on imagine les personnes qui se sont abonnées parce que notre contenu les intéresse.
Si derrière les actions de trafic, on imagine de vraies personnes plutôt que des stratégies et des objectifs, alors il est possible d’être authentique sans se dénaturer.

Indispensable, pas forcément, utile, certainement si vous voulez créer une relation « humaine » avec vos internautes.

La communication n’est qu’une étape du marketing. Il faut penser les choses dans leur ensemble.

Comme avec tous les outils disponibles sur le net, le plus difficile reste de trouver ceux qui vous conviennent, ce qui va vous être naturel et efficace.
C’est pour ça que je me demande toujours si ces outils sont bien « alignés » avec mes valeurs, avec vos valeurs.

Mes offres

Dans mes offres

Alors oui, je n’ai pas encore sauté le pas en écrivant « outils webmarketing » dans la description de mes services mais je sais mieux maintenant comment les utiliser pour qu’ils correspondent à ma vision de la communication digitale.

  • Lorsque nous créons ensemble votre site, nous pensons d’abord aux personnes que vous voulez toucher.
  • Je réfléchis avec vous aux outils complémentaires au site (newsletter, facebook…) pour que vous puissiez diffuser naturellement, sans points bloquants.
  • Je fais une analyse régulière des statistiques qui permet de voir comment votre site évolue et je vous guide si besoin.
  • Et je vous aide à imaginer un site vivant en le concevant facilement modifiable.

De nouveaux outils, de nouvelles stratégies s’affichent chaque jour.
Je teste, j’adapte, sur mon site pro mais aussi sur mon blog de dessin (Gribouilli Street) à mon rythme afin de pouvoir vous accompagner vous aussi et aller plus loin dans une « web communication » sereine et authentique.

N’ayons pas peur du « webmarketing » !
Sachons l’utiliser à notre manière.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


Prêt à aller plus loin dans votre communication ?


Faites l’auto-audit de votre site

Faites l'auto audit de votre site

Nous sommes tous plutôt d’accord : avoir un site internet pour son activité c’est devenu essentiel.

Vous avez investi du temps, de l’argent, de l’énergie pour avoir votre vitrine sur le net.
Voilà ça y est, il est en ligne. Il a des visiteurs et remplit peut-être même déjà très bien l’objectif que vous lui aviez confié… mais…
Le temps passe, votre site vit.
Et si on faisait un petit « audit » pour voir s’il est toujours aussi bien qu’au premier jour ?

Voici une liste de quelques points que vous devriez vérifier pour donner envie aux internautes de revenir.

 

N° 1 : les liens

Pas de liens brisés

Rien n’est plus agaçant pour un visiteur que de se retrouver dans une voie sans issue non ?
Faites le tour de vos menus, de vos boutons. Vérifier les liens.

Fonctionnent-ils toujours ? Nous emmènent-ils au bon endroit ?

Il existe des outils qui vous permettent d’aller plus loin encore à la recherche des liens brisés comme par exemple Broken Link checker (une extension pour wordpress, mais aussi un site http://www.brokenlinkcheck.com/)
Et au passage je remercie mon ami Cyrille, pro de wordpress pour cette astuce (www.100son.net) .

 

N° 2 : l’orthographe

Verifions l'orthographe !

Peut-être avez-vous ajouté un blog, mis des actualités.
Vous donnez de la vie à votre site,  c’est parfait, mais avez-vous toujours fait attention à l’orthographe ?
Parfois dans le feu de l’action, on laisse glisser une faute, et j’en sais quelque chose.
Une petite relecture, même bien après, n’est pas forcément inutile.

 

N°3 : des visuels homogènes

Des visuels homogènes

Au lancement du site, on réfléchit pour réaliser quelque chose de cohérent en terme de visuels (en tout cas moi j’y mets un point d’honneur !) mais au fil du temps il faut actualiser, se renouveler…
Vos visuels sont-ils toujours homogènes ? Ont-ils un fil conducteur, un même style, une taille adaptée ?

Il existe de nombreuses ressources graphiques disponibles sur le net, attention à ne pas partir dans tous les sens.

Quelques ressources :
Freepik (fr.freepik.com)
Pexels (www.pexels.com)
creative market (www.creativemarket.com)

 

N°4 : un contenu pertinent

Un contenu pertinent

Votre activité évolue, de nouveaux clients, de nouvelles offres, de nouvelles opportunités.
Le contenu de votre site était probablement évident à sa création, l’est-il toujours aujourd’hui ?
Ne changeriez-vous pas quelques tournures de phrases, n’ajouteriez-vous pas quelques projets ?
Et si finalement vous mettiez en avant vos services d’une autre façon ?

Faites le tour de vos contenus, vérifiez qu’ils sont toujours en phase avec ce que vous êtes.

 

N°5 : le parcours utilisateur

Le parcours utilisateur

Voilà, vous avez parcouru votre site, pour les liens, les visuels, le texte… à votre façon.
Regardons maintenant comment vos visiteurs le parcourent.
A l’aide d’outils de statistiques vous saurez quelles sont les pages les plus vues, comment y arrivent-on et bien d’autres informations encore.

Et si le point fort de votre site n’était pas celui que vous pensiez ?

Pour les statistiques : google analytics

 

Finalement

Voyez votre site d’un œil neuf, adaptez-le, corrigez-le.
N’attendez pas qu’il ne vous corresponde plus.
Votre site internet veut être le reflet de votre activité.
Il est le lien, toujours actif, entre vos clients et vous.

Ne le laissez pas prendre la poussière !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


Besoin d’un coup de main ?


Ligne éditoriale

La ligne éditoriale

Sur mon blog d’illustration Gribouilli Street, je participe à un événement qui nécessite d’écrire un article par semaine sur un sujet imposé : #CoulissesDuBlog.

 
Cette semaine le sujet est : la ligne éditoriale.

 
C’est un thème important pour un blog mais aussi pour un site vitrine que je tenais à vous partager : http://www.gribouillistreet.fr/la-ligne-editoriale/

La ligne éditoriale par Gribouilli Street

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Comment trouver l’inspiration pour écrire un blog ?

Ecrire un blog ?

C’est une question qui peut vite vous arrêter, vous décourager avant même de décider la création d’un blog : Que vais-je y mettre ?

 

Inspiration

Blog : un vrai plus pour votre activité

Tout d’abord pour les sceptiques et je sais qu’il y en a, en quoi créer un blog professionnel va-t-il vous aider ?

Avoir un site internet, c’est avoir une vitrine, montrer son professionnalisme, ses services, sa différence par rapport aux concurrents et j’en passe.
Mais après le remue-ménage du début le site peu stagner.
Vous aurez peut-être des actus, vous les mettrez à jour sur votre site et vous aurez une belle vitrine avec un catalogue et un agenda.

Mais est-ce suffisant ? Quel est l’objectif de votre site ?
N’avez-vous pas envie qu’un public vous suive, vienne voir régulièrement vos nouveautés, ce que vous allez faire, ce que vous avez fait et que ce soit partagé ?
N’avez-vous pas envie qu’un public plus large vous connaisse ?
Et bien pour ça, rien de tel qu’un contenu intéressant et renouvelé.
Ce qui plaira aussi aux moteurs de recherche et qui vous permettra de travailler votre référencement (SEO), mais ne nous égarons pas !

 

Inspiration

 

Trouver l’inspiration pour démarrer

Pas toujours facile de trouver ce que l’on va pouvoir dire, quels sujets on va traiter et comment.
Commencez par suivre d’autres blogs. Regardez quels sont les articles qui vous plaisent, pourquoi ?
Comment sont-ils faits ? Avec des questions, des images, des thèmes de fond, avec un ton particulier ?

Pour trouver facilement votre inspiration, partez de ce que vous aimez, ce qui vous attire naturellement.
Vous pouvez également penser à des cas concrets de votre profession et imaginer quelles réponses vous pourriez partager.

Profitez des événements de l’année, préparer un bilan en début d’année, faites une série d’articles spéciaux sur un thème général, les vacances par exemple.

L’astuce, c’est d’anticiper !
Bien-sûr vous n’écrirez pas 25 articles d’un coup mais vous pourrez prévoir quelques titres à l’avance, ceux qui vous inspirent le plus et les étaler dans le temps.
Le premier pas franchi, d’autres sujets viendront d’eux même.

L’inspiration est partout

Une idée d’article peut venir naturellement à tout moment, prenez des notes et une fois venu le moment d’écrire vous aurez déjà des pistes.

 

Planning blog

 

Et pour durer…

Voilà, vous avez les bases pour vous donner envie de commencer.
La difficulté du blog, c’est qu’il faut de la patience et de la régularité.

Pas besoin de 3 articles par semaine, 1 par mois pourquoi pas, mais TOUS les mois !

Imaginez de grandes thématiques, alternez-les.
Vous pourrez alors poser les bases d’un « planning de publication ».
Imaginons que vous souhaitez faire un petit article par semaine, 4 semaines par mois : 4 thématiques
Préparez-les d’un mois sur l’autre et gardez votre rythme.

Si vous vous sentez plus à l’aise avec des sujets de fond, faites un grand article par mois et faites le correspondre à l’actualité, à la saison… (les maux de l’hiver, gérer les fêtes de fin d’année, l’arrivée des pollens…etc)

Certains diront qu’un blog doit avoir un nouvel article tous les 2/3 jours, mais ici je vous parle d’un complément à votre site, vous n’êtes pas des blogueurs professionnels.

Pour durer il vous faudra trouver votre rythme et votre public s’y reconnaitra.

 

a ma manière

 

A ma manière

Je ne prétends pas être une super blogueuse, mais j’aime assez partager.
J’anime aujourd’hui 2 blogs, celui-ci sur la communication digitale, tout neuf de septembre 2016 et un autre sur les illustrations, Gribouilli Street.

Pour le premier je cherche encore le ton, le rythme, mais je sais quel objectif je lui donne : partager ma vision d’une communication digitale humaine, avec des conseils et des idées.

Pour le second qui est plus ancien, c’est aujourd’hui plus facile.
C’est un blog de passion, et les sujets me viennent naturellement. Ce qui a été plus difficile et qui évolue encore, c’est la structure des articles et le rythme.

 

Au final

Un blog est en constante évolution, contrairement à un site vitrine il ne cesse de grandir, tant qu’il est alimenté bien-sûr.
La régularité et la persévérance sont essentielles pour sa réussite.

Mais quelle fierté quand vous arrivez à partager ce que vous avez à dire, quand vous inspirez les autres avec vos articles : vous êtes unique et le blog peut vous donner un espace pour l’exprimer.

Alors prêt à relever ce défi ?
Prêt à montrer à la blogosphère que vous avez des choses à dire ?

 

Vous avez des questions sur votre communication sur le Net et vous voulez faire un point sur le chemin à parcourir : Le bilan conseil

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Les « gros mots » de la communication digitale

Les gros mots

Chaque métier, chaque activité utilise parfois un langage très spécifique. 
Le net est une vraie mine d’or de termes techniques en tout genre.
Lorsqu’on l’utilise dans sa communication, même si l’on n’est pas un spécialiste, il y a quelques “gros mots” qu’il est bon de connaitre.

SEO

Search Engine Optimization
Ce n’est pas  un mot de communication à proprement parler,  mais difficile de passer à côté lorsque l’on a un site web.
Les SEO, c’est le nerf de la guerre numérique aujourd’hui. Il faut penser ses contenus de façon à ce qu’ils soient pertinents pour les moteurs de  recherche.
De quelques bonnes pratiques à des réflexions complexes, avoir une communication adaptée au SEO est aujourd’hui un passage obligatoire.

Carole de Mélodie-Web sait en parler avec efficacité et patience !
www.melodie-web.fr

Storytelling

Jolie expression qui veut vous faire raconter une histoire. .. votre histoire.
Vraie notion de communication,  maîtrisée par les grandes marques, le storytelling met l’humain au cœur du message.
Avec du storytelling, vous vous rapprochez de vos clients, ils vous connaissent et peuvent être en accord avec vos valeurs.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Storytelling_(technique)

Ligne éditoriale

Et oui c’est un terme qui aujourd’hui s’applique aussi à votre site, enfin surtout aux blogs et aux réseaux sociaux.
Cette ligne éditoriale c’est votre fil rouge, le ton que vous allez employer, vos sujets récurrents.
Bref, tout ce qui dans le contenu va homogénéiser votre communication et lui donner un objectif.

Community management

Le community management est un métier récent qui doit sa création au développement des réseaux sociaux.
Difficile d’être partout, de répondre à tous les commentaires, d’apprendre tous les nouveaux outils de veille et de partage… quand on a un autre métier !
Le community manager est là pour vous aider à faire vivre votre marque sur le net

 

technique

Voilà donc quelques notions qui touchent au contenu, au message.
Mais il y a évidemment des « gros mots » techniques. En voici quelques-uns (très anglais finalement…).

Backlink

Le backlink est un ami du SEO. Il s’agit de liens entrant vers vos pages.
Un lien vers votre site venant d’ailleurs c’est plus de trafic.
Pour avoir ce type de liens, vous pouvez vous inscrire sur des annuaires ou bien faire des partenariats.
Pour moi, le top, c’est avoir un lien venant d’un article très lu (et très intéressant). Vous gagnez en visibilité mais aussi en crédibilité lorsque votre site est cité comme référence.

Call to Action

Call to action = appel à action
Faire de votre site, de votre blog un endroit plus interactif.
Mettez en avant des actions : Contactez moi, prenez rendez-vous, laisser un commentaire…
Faites entrer l’internaute chez vous, donnez lui envie de s’investir un peu plus.

Landing page

Page d’atterrissage
C’est la page sur laquelle on arrive, souvent il s’agit de la page d’accueil de votre site, si c’est un site vitrine.
Mais vous pouvez également créer une « landing page » pour un évènement particulier, un service que vous voulez mettre en avant…
Par exemple vous faites un atelier découverte de la réflexologie, vous pouvez créer une page spéciale pour cet événement avec les dates, le lieu et un « call to action » : inscrivez-vous.
Pas besoin de naviguer dans tout votre site, l’internaute peut arriver directement sur cette page, et si en plus il visitait le reste du site ?

 

echange

Mon petit aperçu s’arrête mais évidemment il existe bien d’autres mots.
J’espère en tout cas que ces descriptions vous auront permis de voir et de comprendre à quel point aujourd’hui l’échange est important dans la communication digitale.

Vous pouvez en apprendre plus sur les “gros mots” du net avec les articles sympathiques d’Isabelle Potel, une community manager pas comme les autres
le web 2-0 de a à z

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Communication : utiliser les saisons

Communication : utiliser les saisons

Utiliser les saisons et les événements pour communiquer et faire de la publicité, c’est une évidence.
Les sites marchands font des opérations spéciales, mais quand on a un site vitrine et que l’on fait du service y a-t-il un intérêt ?

Une visibilité renouvelée

Et bien oui. Avoir un site web c’est bien, mais lorsqu’on veut qu’il reste visible la notion de référencement (SEO) est omniprésente.
Et le référencement naturel se base en grande partie sur le contenu.
Il doit être pertinent, relayé, et s’il est récent c’est encore mieux.
Vous voilà donc plus ou moins dans l’obligation de faire « vivre votre site », et par ricochet vos pages de réseaux sociaux.

C’est là que les saisons deviennent un élément très intéressant.

Dans beaucoup de métier, nous allons retrouver des spécificités dues aux saisons… par exemple pour  les médecines douces, l’entrée dans l’automne avec la luminosité qui décroit peut donner lieu à des traitements, des conseils spécifiques.

Profitez-en ! Montrer votre expertise via un blog ou faites des offres « spéciales ».
Mettrez ces informations sur votre site, relayer les sur les réseaux sociaux.

De même pour les événements, Noel par exemple… même si vous n’avez pas de conseils ou d’offre particulière vous pouvez en profiter pour montrer une autre facette de votre métier.
L’événement est prétexte à faire parler de votre  entreprise.

Un message qui vous est propre

Bien sûr, une bonne communication veillera à ce que vous ne tombiez pas dans les clichés.
Ne mettrez pas des sapins qui clignotent juste pour vous faire remarquer…  trouvez quelque chose de pertinent.

Par exemple, si vous êtes coach en entreprise faire une petite news sur « comment gérer les vacances de noël quand on a tout à livrer pour la fin de l’année » (sujet bien connu des freelance…) ou un visuel avec une citation qui soit à la fois en accord avec vos valeurs et avec  l’esprit de Noel.

Alors ? Des idées pour vos prochaines mises à jour ?