Avoir un blog ou pas ?

Si vous êtes ici, en train de lire cet article c’est que la notion de blog vous interpelle.

Vous vous posez sûrement pas mal de questions :

  • Un blog c’est quoi ? Perso ou pro ?
  • Comment trouver le temps de l’alimenter ?
  • Quoi écrire ?
  • Et si personne ne le lisait ?
  • Et bien d’autres encore

Dans cet article, je ne vais pas vous donner « les 7 bonnes raisons d’avoir un blog pro ».
Je ne vais pas non plus vous parler de « l’astuce ultime pour trouver du temps pour un blog ».
Non, dans cet article, je vais vous parler de moi, de mon expérience du blogging, qu’elle soit pro ou perso et de pourquoi aujourd’hui j’adore ça au point d’essayer de convaincre tous les clients de se lancer.

Vous êtes toujours là ? Alors venez, entrez dans mon histoire.

Il faut bien commencer quelque part

Aujourd’hui, j’ai 2 blogs :  Gribouilli Street, un blog d’illustrations, et celui-ci qui est associé à mon activité.

Pour être tout à fait franche, lorsque j’ai commencé le premier, Gribouilli Street, je ne suis pas trop posé de questions.

L’idée première était de me faire la main sur WordPress.
Je ne connaissais que très peu le monde du blogging. Pas trop de pression, surtout une envie d’apprendre et d’expérimenter.

Créer un blog pour découvrir WordPress, les thèmes, les extensions, la différence entre page et article… super.
J’ai découvert comme c’est simple et intuitif.
Et oui, je suis dans le web depuis de nombreuses années mais ayant fait des études d’informatique, je créais des sites sans CMS. Ah CSS, html et compatibilité sur les navigateurs… 
J’ai beaucoup appris et ça me sert encore aujourd’hui mais c’est tellement plus facile maintenant !

Tout ça pour vous dire que c’est le côté technique qui m’a fait démarrer mon premier blog.
Evidemment, j’ai du très vite décider du thème et des articles que j’allais créer.
Et c’est là que j’ai été surprise.

Comme beaucoup d’entre nous, je dessinais lorsque j’étais plus petite. C’était mon passe-temps préféré.
Et puis l’école, et le travail font qu’on a toujours « mieux à faire ».
Je n’ai plus dessiné pendant des années.
J’y suis revenue par une petite porte : le coloriage

Au moment de démarrer le blog Gribouilli street, j’ai eu envie de partager sur le coloriage, le matériel, le zentangle et pourquoi pas sur la relaxation que ces activités peuvent nous apporter.
J’avais trouvé mon fil conducteur.

Et pour le nom me direz-vous ?
Des jours de brainstorming, des essais, des échecs… et bien non !
J’ai écouté ma petite voix intérieure et avec le recul j’ai bien fait.
C’est le premier nom qui est venu et c’est celui qui me parle le plus encore aujourd’hui.

Il ne faut pas négliger son intuition !

Et voilà, nous sommes en 2014 et Gribouilli Street apparait.
Soyons franc, à part ma famille et moi, personne ne le connait.
Mais comme je suis une grande timide, ce n’est finalement pas si mal.

Le premier grand pas dans le développement de ce blog a été de définir un planning de publication.
Ce n’est pas le nom que je lui ai donné à l’époque, mais c’est bien de ça dont il s’agit.

Pour créer régulièrement du contenu, j’ai choisi de créer une illustration pour chaque mois de l’année.

Se connaitre

Comment le blog m’a accompagné à mieux me connaître

Avril 2015, mademoiselle Avril arrive sur le blog.
Au début l’article est très simple : l’illustration finale, quelques étapes du dessin et peu de texte.

Petit à petit, mois après mois en l’occurrence, je prends confiance dans mon trait. Je prends plaisir à créer ces illustrations.
Je découvre combien créer à partir de la page blanche peut être un vrai travail sur soi.
Nous sommes en octobre, je « dois » créer la mademoiselle du mois pour le blog.
J’aménage mon emploi du temps pour un moment rien qu’à moi.
Je commence à prendre conscience des saisons, du temps, de la lumière.
Les demoiselles deviennent une partie de moi, une représentation de ce que j’ai ressenti au moment de les créer.
C’est assez personnel finalement et je pourrais décider de les garder pour moi.

Mais leur raison d’être c’est de les partager.
Je les crée pour moi et aussi pour les autres.

Petit à petit, les articles s’étoffent, un peu plus de visuels, des images crées spécialement pour être partagées comme les fonds d’écran, l’histoire racontée par la petite mascotte…

A mon rythme, en suivant mon intuition, ce premier blog m’a beaucoup apporté personnellement.

Dès lors, je suis convaincue que le blog est un outil qui va bien au-delà de la communication ou du partage de « loisirs ».
En juillet 2016, je démarre le blog qui accompagnera mon site pro.
Et devinez ? Le premier article parle déjà de blogging !

Se faire reconnaitre

Comment le blog m’a aidé à mieux me faire connaitre

Avec le blog du site de communication, le plus compliqué pour moi est de trouver une vraie « ligne éditoriale ».
Je ne cherche pas à faire du trafic à tout prix avec des articles accrocheurs (et souvent déjà traité des dizaines de fois sur le Net).
Avec ma première expérience de blog, ce que je veux faire passer c’est Ma vision, ce qui fait ma différence.

Les articles de ce blog sont la continuité d’une discussion que nous pourrions avoir autour d’un café où faute de temps nous n’avons pas abordé tel ou tel sujet.
Pour ceux qui ne me connaissent pas, c’est une façon de leur porter mon message.
Je suis consciente que je peux faire bien plus que ce que je fais aujourd’hui et cet article nettement plus long et personnel en est l’exemple parfait.

Jusqu’à présent, je vous ai parlé de notions qui me paraissaient importantes comme le personal branding, la création de sa « baseline » ou le planning de publication.
Mon objectif avec ces articles n’est pas de vous abreuver de notions « techniques », mais de vous montrer que ça n’est pas si abstrait et tout à fait accessible. 
Ces articles, je les diffuse sur plusieurs canaux, ils me font connaitre et je l’espère reconnaitre.

J’ai aussi misé sur des articles projets.
Ils me permettent de mettre en avant ma façon de travailler et mon client.
Ils sont assez facile à réaliser. Lorsqu’un nouveau site est en ligne, on a toujours très envie d’en parler !

Le contenu de ce blog m’aide souvent lors de rendez-vous.
Il est plus facile de parler de personal branding lorsqu’on a déjà bien éclairci le sujet.
Il est plus rapide de dire « J’ai écrit un article sur le sujet, allez donc voir mon blog » que de refaire tout l’article de vive voix.
Il est plus parlant de montrer l’article sur la réalisation d’une identité avec toutes les étapes que juste le logo final.

Grace à une routine de diffusions de mes articles (réseaux sociaux, newsletter…) je suis lue et partagée.

Finalement

Mes 2 blogs m’ont apporté beaucoup de choses, avec le temps, à leur rythme.
J’ai développé ma créativité : je crée les illustrations de Gribouili Street mais aussi toutes les photos des articles.
J’ai gagné en confiance : je cherche des ressources, je « veille » les autres blogs, j’apprends et j’écris à ma façon.
Je suis organisée : ligne éditoriale, planning de publication, agenda… merci au journal de bord !
J’ai une petite notoriété et une certaine crédibilité.
J’apprends tous les jours : je suis mes statistiques, je m’adapte, j’apprends à reconnaitre les sujets qui intéressent mon public et ce qui m’intéresse moi !

Et vous ? Prêt à démarrer l’aventure ?

Envie de partager cet article...

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire