Avoir la sensation de « s’éparpiller »

N’avez-vous jamais eu la sensation de vous lancer dans 1000 idées à la fois ?
D’essayer de faire avancer chaque chose en même temps sans vraiment être présent à ce que vous faites ?

C’est une sensation que je ressentais beaucoup il y a quelques années et qui parfois revient.
Et cette année, un peu spéciale il faut bien le dire, cette sensation est bien là.

Feuille separateur 2

Prendre conscience

Si j’écris cet article aujourd’hui, c’est parce qu’il y a quelque temps j’ai contacté Ellen (Ellen Mahieu, stratégie de développement…) car je vous voulais « faire quelque chose » avec mes citations illustrées mais je n’arrivais pas à me décider.
Pour préparer notre rendez-vous, j’ai écrit ce que j’avais en tête et ce qui pouvait me bloquer.
J’ai défini que j’avais peur de perdre du temps dans un énième nouveau projet, et l’impression de m’éparpiller…

Ellen a tout de suite vu que la problématique n’était pas la création d’un produit ou d’une offre, mais la notion de temps gagné ou perdu et d’éparpillement.

separateur

Ecrire sa définition

Sur ses conseils, j’ai donc entrepris de poser ma définition du temps et de l’éparpillement.
Une définition d’aujourd’hui, qui correspond à mon état d’esprit du moment et à mon environnement.
Car notre rapport au temps est sans cesse en évolution.

Je vous propose ma définition.

Qu’est-ce que le temps ?
Un courant d’air, impalpable, présent et essentiel

Gagner du temps c’est quoi ?
C’est transformer ce courant d’air en quelque chose de palpable et de fluide comme l’eau.
C’est lui permettre de devenir une ressource qui « fait pousser » autre chose.

Perdre du temps c’est quoi ?
C’est transformer cet air en quelque chose de stérile, de lourd et d’oppressant.
C’est se sentir obligé, coincé.

S’éparpiller c’est quoi ?
C’est ne pas savoir par où commencer. Faire un peu de ci et un peu de ça sans jamais aller au fond des choses

Et l’inverse ?
C’est le « focus », et faire les choses avec attention.

En écrivant ces définitions, je me sens déjà moins perdue. Les choses s’éclairent petit à petit.

Feuille separateur 2

Et si l’éparpillement était quelque chose de positif

S’éparpiller permet d’essayer, de faire les choses avec moins de contrainte, moins d’énergie.
En tout cas c’est la sensation que cela me donne.

Je suis quelqu’un de très « constant », c’est un de mes « talents ». 
Quand je mets en place quelque chose je fais en sorte que cela dure.
Par exemple ce blog : un article toutes les deux semaines.
Gribouilli Street : Un calendrier tous les mois
Et ainsi de suite… Clair, net et ancré dans une routine…
Mais à la longue, j’ajoute encore et encore de nouvelles routines sur du « long terme ».

Alors quand je « m’éparpille » cela peut être frustrant. Mais libérateur aussi.
Je peux me permettre de tester une fois ou deux sans m’engager. Je me laisse un peu d’espace.

Ellen me disait que pour elle c’est un signe de souplesse et de capacité d’adaptation au changement.
C’est vrai qu’en cette année 2020 pleine de rebondissements (si on peut appeler ça comme ça !) être capable de s’adapter au changement est une véritable ressource.

Et si finalement un peu d’éparpillement était une bonne chose ?

separateur

En conclusion

Je suis encore loin d’accepter de papillonner sur 1001 projets en même temps, mais cette réflexion (merci Ellen !), m’a permis de prendre du recul sur les émotions que cela me procure.
J’y ai trouvé une définition du temps, gagné ou perdu, qui me plait beaucoup et qui apporte un peu de « magie » au quotidien.
J’aime aussi beaucoup l’idée que chaque chose qui parait comme un problème ou un « défaut » peut, si on la regarde sous un bon angle, devenir une force.

Si vous aussi vous avez la sensation de vous éparpiller je vous conseille :

  • Parlez-en pour vraiment en prendre conscience
  • Ecrivez vos définitions, du temps gagné ou perdu, de l’éparpillement et de son contraire
  • Prenez du recul et voyez ce que cela peut vous apporter
  • Laissez-vous le temps de vous imprégner de tout ça et ouvrez la porte à votre intuition. C’est peut-être elle qui possède la clé.

Envie de partager cet article ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Vous pourriez aussi aimer...

Restons connecté : inscrivez-vous à la newsletter

Avoir la sensation de « s’éparpiller »

Laisser un commentaire