Envoyons nos vœux pour la nouvelle année

Les vœux pour la nouvelle année sont un excellent levier pour votre communication.
Ils vous donnent une belle occasion de reprendre contact, de parler de vos projets, d’échanger.
Pour les vœux pro, 3 questions : pourquoi, quand et comment.

Pourquoi ?

Soyons franc, vos contacts  (clients, prospects, partenaires…) n’attendent pas spécialement vos vœux.
Nous sommes déjà tellement sollicités que vous pouvez vite être noyés au milieu des autres.
Ce qui va faire votre différence c’est le « Pourquoi » :

  • Pourquoi envoyer des vœux à telle ou telle personne
  • Pourquoi cette personne va-t-elle ouvrir votre mail
  • et cerise sur le gâteau, pourquoi vous répondrait-elle ?

Prenez un peu de temps, n’envoyez pas vos vœux en masse.
Faites des listes, des « thématiques » de contacts.
A certains vous enverrez des vœux « simples », avec un message qui vous correspond et que vous voulez transmettre.

Moi j’ai créé une illustration et la phrase : « En 2018, faites grandir vos projets, vos rêves, vos ambitions ! » car c’est l‘énergie que je souhaite faire passer en ce début d’année.

Voeux 2018

Pour d’autres prenez le temps de faire un envoi personnalisé.
Envoyez des vœux de qualité, utiles pour votre contact et sincères.
Ces vœux vous permettront de développer une relation de proximité et de confiance.

Dans tous les cas prenez les vœux comme une occasion de partager et non comme une obligation.
Pour vous démarquer, envoyez des vœux qui correspondent à votre contact.

Personnellement, j’ai reçu pas mal d’email les premiers jours et ceux qui ont vraiment retenu mon attention étaient positifs, gais et pétillants.

Quand ?

Beaucoup jouent la montre pour être le premier dans votre boite mail.
Mais n’avons-nous pas tout le mois de janvier pour envoyer les vœux ?
Cette année j’ai décidé d’attendre un peu, de ne pas me précipiter.
J’avoue que l’année dernière j’étais dans des dispositions toutes différentes.
J’avais préparé mon illustration à l’avance et envoyé par mailchimp une lettre unique à tous mes contacts dans les premiers jours de l’année.
C’était fait ! Je pouvais passer à la suite.
Et j’ai continué à recevoir des vœux. En tant que destinataire, je me suis rendu compte que les personnes qui m’avaient le plus touchée n’étaient pas forcément les premières arrivées.

Le « quand » dépend donc du pourquoi !

Comment ?

Les réseaux sociaux peuvent être un bon moyen d’envoyer des vœux « génériques », mais il ne faut pas s’en contenter.

L’e-mail est une bonne solution pour toucher vos contacts plus personnellement.
C’est mon moyen de prédilection.

Et l’envoi de carte papier ?
J’avoue en avoir reçu, notamment avec un message manuscrit. Je crois que cela reste une des façons d’envoyer des vœux qui retient le plus l’attention, mais qui demande un peu plus d’investissement.

Le comment, comme le quand, est donc étroitement lié au pourquoi.

N’hésitez pas à utiliser les différents moyens à votre disposition.
Je profite d’ailleurs du blog et de cet article pour vous souhaiter une très belle année 2018.

A très bientôt.

Vous pourriez aussi aimer...